bootstrap templates

Neuropsychologie

La neuropsychologie est une discipline à l’intersection des neurosciences et de la psychologie. Cette discipline à la fois clinique et scientifique traite la relation entre les structures cérébrales et les fonctions cognitives. Ces dernières sont des processus mentaux (l’attention, la mémoire, la planification, le langage, la concentration, le raisonnement, etc.) qui interviennent entre le moment où nous percevons une information dans l’environnement et où nous produisons une réponse. Le neuropsychologue évalue les dysfonctionnements cognitifs dont l’origine peut être développementale, neurologique ou psycho-affective.
Quand devez-vous faire appel à un neuropsychologue ?
  • Si votre enfant éprouve des difficultés à se concentrer
  • S’il ne parvient pas à faire attention à ce qu’il se passe autour de lui
  • S’il oublie un certain nombre d’informations
  • Si c’est pour lui un défi de s’organiser et/ou planifier son quotidien 
  • Si reprendre le cours d’une tâche interrompue lui pose problème
  • Si contrôler son comportement lui est parfois pénible
  • S’il éprouve des difficultés scolaires
  • S’il éprouve des difficultés d’organisation ou de structuration spatiale
  • Si vous suspectez des faiblesses intellectuelles ou un fonctionnement à haut potentiel
  • Si votre enfant doit réaliser un test de quotient intellectuel (QI) dans le cadre d’un remboursement de séance de logopédie.
Concrètement, le suivi neuropsychologique se coupe en deux grandes parties :
Premièrement, la réalisation d’un bilan neuropsychologique permet de poser un diagnostic. Ce bilan permet d’évaluer les différentes fonctions cognitives telles que les capacités attentionnelles, mnésiques (à court et à long terme), exécutives (la flexibilité, la planification, l’inhibition, etc.), visuo-spatiales et praxiques. De plus, j’effectue l’évaluation du quotient intellectuel verbal et non-verbal dans le cadre d’une suspicion de haut potentiel ou d’un retard mental, d’un remboursement logopédique ou d’une évaluation du QI plus approfondie en vue d’une rééducation.
Deuxièmement, pour les patients qui présentent des troubles, une prise en charge est proposée. La prise en charge peut se présenter sous différents aspects :
  • la rééducation des fonctions cognitives lésées ;
  • l’aménagement de l’environnement du patient pour pallier ses difficultés ;
  • la mise en place de stratégies compensatoires ;
  • un suivi en psychoéducation (guidance parentale).
Les informations pratiques se trouvent dans la rubrique « Fonctionnement ».